Rechercher

LE GUIDE BUANDERIE

Prendre soin de son linge, c’est finalement un peu comme prendre soin de soi. Alors comme pour tout, il y a quelques règles à suivre et principes essentiels à connaître afin d’être sûr de bien faire. Nous reprenons ici les bases, pas à pas, avec notre guide buanderie afin de vous accompagner dans le lancement de votre prochaine lessive. Un petit rappel ne fait jamais de mal !


Le plus important c’est l'étape pré-lessive. Et oui, parce que retrouver sa chemise blanche préférée qui a déteint en rose ça peut être irritant... Ah, ça vous parle ?

DOUBLE-CHECK DU VÊTEMENT AVANT DE LE GLISSER DANS LE TAMBOUR

Premièrement, on vide toutes les poches des vêtements qui se trouvent dans le panier à linge. Et ce, systématiquement ! Généralement, on n’a pas vraiment envie de retrouver nos écouteurs noyés et grillés après de loyaux services. Ou encore ce billet reconnaissable uniquement par la couleur du petit amas qu’il forme désormais...

Maintenant que vous avez le vêtement entre les mains, vous pouvez en profiter pour zipper toutes ses fermetures éclairs, ce qui protégera les autres textiles et leurs coutures.

On inspecte ensuite le vêtement, à la recherche de la petite trace de confiture de fraise qui ne pardonne pas. Aucune tâche ne vous résistera !

Si tout est ok, on retourne le vêtement, afin de lui procurer le lavage le plus efficace possible.

TRIER POUR ÉVITER LES MAUVAISES SURPRISES APRÈS LESSIVE

Nos vêtements ne demandent pas tous le même soin, alors il est préférable de les trier selon leurs catégories.

On place les textiles les plus fragiles, comme les sous-vêtements, les collants ou encore la dentelle, dans des filets pour éviter les mauvaises surprises en enfilant son collant le lendemain matin.

Bien entendu, on trie également les vêtements selon leurs couleurs. L'idéal est d’avoir 3 paniers distincts : panier à linge blanc, panier à linge coloré et panier à linge foncé dans lesquels on distribue au fur et à mesure le linge sale. Comme ça, pas d’erreur d'inattention.



CHOISIR LE BON PROGRAMME

Dernière étape avant d'appuyer sur départ, et d'enfin entendre ce “clic” satisfaisant du travail accompli : on choisit le cycle adéquat ! Certaines machines ont presque l’air plus intelligentes que nous, proposant plus de 10 choix, tous plus précis les uns que les autres. Mais nous, on croit surtout à la température à fixer. Pour le reste, on vous laisse le choix. Bien sûr, il faut privilégier les cycles courts pour limiter notre consommation d’eau et d’énergie. Certaines machines disposent même d’un mode éco, et celui-là, c’est notre chouchou.

Mais revenons à nos températures. Ce qui vous aidera à faire le bon choix, c’est l’étiquette. Si vous êtes comme nous… Il y a de fortes chances que vous les ayez coupées.


Ne vous en faites pas, on vous a listé quelques règles simples :

  • À la main : le meilleur ami des vêtements très délicats. Soie, laine, velours, cachemire

  • 30 degrés : la température sûre pour tous les textiles, même mademoiselle la dentelle.

  • 40 degrés : la plus utilisée pour les vêtements les plus portés. Jeans, t-shirt coton, chemises

  • 60 degrés : l'allié du linge de maison. Serviettes, draps, torchons


Faire une lessive : un acte anodin, qui en parle à plus d’un. Cependant, comme vous le savez peut-être, chez Pikoc, nous tenons à transformer cette tâche quotidienne, parfois considérée comme une corvée, en un moment de plaisir.


Certains d’entre vous auront reconnu notre guide “nos conseils buanderie”, que l’on glisse dans vos commandes. N'hésitez pas à l’accrocher au-dessus de votre machine. Plus d’excuses, toute la famille pourra faire tourner les machines !

388 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Livraison gratuite à partir de 60€ d'achats en France métropolitaine hors Corse